© 2019 - Perrine Busier

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Dysmorphobia

Dysmorphobia rapport à la Dysmorphophobie.

 

Complexité de l’identification personnelle au travers d'une relation ambiguë Corps/ Esprit.

 

Ce travail photographique en autoportrait, tantôt témoignage de ce mal, tantôt questionnant la perception de sa propre image, de son corps, corps ami-ennemi, fait de détails, de complexes, de douleurs et d’obsessions, retrace le chemin d'une vie, vers l'acceptation, la tolérance, et la bienveillance.

 

Mais Dysmorphobia est également une critique des différents codes esthétiques qui influencent ce regard sur le corps: le sien et celui des autres, et plus particulièrement celui des femmes.

La pression sociale, médiatique, publicitaire étant constante, crée une réelle altération du regard et de l’image, du « beau » et du « laid » façonnant les esprits dés leur plus jeune age.

 

Dysmorphobia, est un projet et un combat, contre une réalité façonnée et destructrice, de laquelle j'essaie de ne plus être victime afin de s’accepter, et s’affirmer, au-delà de tous les dogmes esthétiques existants.

 

2016